Dans une récente étude, rendue publique le 22 janvier dernier, le renommé institut Nielsen annonçait sur son blog, le NielsenWire, quelques unes des tendances majeures de la consommation des médias sociaux.

A partir de résultats agrégés entre 2007 et 2009, les premiers éléments donnés à voir confirment les changements globaux chez les internautes : l'explosion de Facebook, le relatif déclin de MySpace, l'exponentielle croissance de Twitter, entre autres choses dont nombre d'entre vous ont déjà entendu parler.

social-media-Nielsen09.png

Le temps moyen par internaute sur un service de réseau social a quasiment doublé en un an, de même que l'audience de ces services (mesurée en VU).

social-network-growth_Nielsen09.png

La consommation des internautes américains est particulièrement vorace de Facebook et Twitter (ce dont les Trending Topics de ce dernier donnent une belle preuve jour après jour). Mais là où ça devient vraiment fort, c'est ensuite...

Si les USA capitalisent toujours la plus forte audience (en VU) sur ces services de réseau sociaux, en proportion ils sont nettement moins bons que l'Australie! Je vous laisse admirer la beauté du tableau de données ci-après.

Nielsen_TableauDonnees_SocialMedia09.png

Amis Australiens, toutes mes félicitations! Il ne manque plus qu'une petite étude des moeurs sociodigitales pour expliciter ce phénomène avec un peu de consistance...