Image_1.png Mozbot proposait déjà des possibilités fort sympathiques pour tout utilisateur de moteur de recherche en quête de fonctionnalités peu banales. On se souvient du Mozcloud, qui permettait par exemple de paramétrer la fréquence d'occurrence des formes à représenter dans le nuage de mots. Plusieurs fonctions avaient malheureusement été "purgées" à la demande de Google, tout récemment, en février 2009. On compte parmi ces pertes, précieuses m'est avis, de bien pratiques features :

  • la possibilité de blacklister un lien lors de recherches ultérieures,
  • le choix du domaine de recherche par défaut,
  • l'affichage des copies d'écran des sites,
  • la restitution d'informations connexes sur le site (statistiques d'Alexa),
  • les statistiques sur la fréquence de saisie d'une requête donnée.

Et encore, je fais l'impasse sur d'autres petites choses agréables, mais qui touchent davantage à la customization, comme le choix de la couleur de l'interface; sans parler non plus de fonctions largement répandues depuis que Mozbot a pointé son nez en 2006, typiquement la proposition de requêtes connexes ou encore la correction orthographique.

En bref, il était vraiment dommage de voir Mozbot déplumé de son beau ramage de fonctionnalités innovantes par le plumeur Google. C'est donc avec plaisir que j'ai ouï parler du nouveau temps d'avance de Mozbot : retourner des résultats provenant aussi de Twitter, dans le frame gauche de l'interface.

Image_2.png

Et de trépigner à la lecture des futures moutures annoncées par ActuAbondance sur le sujet :

les deux listes de résultats ont chacune leur utilité : les liens "organiques", issus de Google, proposent sur la gauche les résultats "de confiance", souvent issus de sites importants en dehors de l'actualité "chaude", alors que les résultats Twitter donnent, pour leur part, une vision du "buzz" autour du domaine demandé. Ainsi, par exemple, la requête "3 Suisses" proposera sur Google des liens "corporate", alors que Twitter fournira des infos sur le "Google bombing" subi actuellement par la société

Que nous réserve l'outil du consortium frenchie Abondance, Raynette et Brioude Internet ?

D'autres fonctionnalités suivront dans les semaines et mois qui viennent.

On n'en saura pas plus pour l'instant, mais c'est décidément une affaire à suivre!