Les premiers résultats de l'Omniture Online Marketing Research Report, dont Bill Mungovan (SearchEngineLand) a entamé l'analyse, pourraient se résumer au constat de pratiques encore trop artisanales chez les Search Marketers. Quelques citations en vrac...

according recent survey of 500 marketers, most search marketers still use the most basic metrics in evaluating the performance of their programs

introduit Bill Mungovan, avant de poursuivre :

Far too many search marketers are still making campaign decisions based on superficial metrics

Bill Mungovan n'est pas spécialement tendre avec ses pairs, et affirme :

Additionally, the survey indicated the majority of search marketers are manually managing keywords using Excel, limiting their ability to effectively scale search marketing campaigns.

On approche la décennie pour ce type de technologies, dont on peut aujourd'hui estimer qu'elles sont matures et opérationnelles. Le problème mis en exergue par cette étude ne tiendrait-il pas en partie à une lacune dans les formations aux outils, raison pour laquelle les Search Marketers sont encore trop attachés à leur tableurs et à des statistiques basiques et facilement compréhensibles?

Il y aurait, à cet égard, une analogie avec certains pôles d'étude de veille en ligne, qui ont des processus métier peu automatisés parce qu'ils forment mal leur employés aux outils et aux techniques d'analyse automatique.

Espérons que ce temps est bientôt révolu !

A noter : 1ère-position donnait à voir début mars certains résultats de l'étude eMarketer de férvier 2009, et les investissements dans les solutions de Search Marketing, en particulier le SEO, laissent à penser que ce segment pourrait bénéficier de la crise.