truevert.jpgDéjà, l'équipe de développement a bien senti la tendance "éco(lo)", et revendique sa verditude comme ma lessive revendique son action pour l'environnement.

Outre l'emballage, Truevert, c'est avant tout un parti-pris surprenant pour un moteur sémantique de nos jours :

We have a semantic web of concepts when we link together all of the words and categories into an ontology and a set of rules for dealing with the elements of this ontology. ... This is the approach taken by the semantic web and by many of the systems that claim to do semantic search. ... The meaning as categorization view implies that there is a fixed set of categories that a word could refer to.

Et tout est là ...

It is capable of serving many needs, but it is not sufficient for semantic search.

Développé par une équipe de californiens, OrcaTec LLC, qui travaillent notamment sur le clustering, l'identification automatique des langues, la gestion de mails et l'identification thématique automatique, et bien sûr sur la recherche sémantique, Truevert est le fruit d'expertises plurielles, de la gestion de l'information aux statistiques, entre autres compétences liées à la recherche appliquée. Ils revendiquent un ancrage universitaire et industriel fort.

Mais revenons-en à l'outil.

Les résultats qu'il retourne sont donc le produit d'un approche émergentiste, où les algorithmes statistiques utilisés opèrent essentiellement sur la cooccurrence des chaînes de caractères. Truevert ne fait appel à aucune ressource exogène au moteur, et c'est là que résident toute sa puissance et son intérêt :

Truevert does not depend on any artificial taxonomy, ontology, thesaurus, dictionary, or require document authors to categorize their content (as in the so-called semantic web).

Parce qu'il y a d'autres façons d'aborder la recherche sémantique : abandonner les formalisations ontologiques du sens pour favoriser le "tout statistique"... ou le retour de l'apprentissage non supervisé.