BusinessWeek annonce aujourd'hui les résultats de l'appel à soumissions lancé par Hewlett-Packard en mai dernier. Les chercheurs étaient invités à faire part de leurs projets pour décrocher un éventuel financement.
En somme,

HP said it awarded 41 professors as much as $100,000 apiece.

L'article ne manque pas de le préciser, HP Labs finance la Recherche très régulièrement. Pourquoi alors faire cas de l'orientation esquissée par HP cette année? Parce qu'un précédent papier de BusinessWeek relatait l'intention de la firme de

link research more closely to business objectives

business objectives, un syntagme qui évoque les applications des technologies de traitement automatique de l'information appliquées à l'entreprise, en particulier la CRM (Consumer Relationship Management), dont les applications sont de plus en plus rentables depuis les années 2000, ce qui n'a pas du échapper aux HP data analysis labs.

Alors la chose à retenir : inviting researchers from around the world to submit proposals for research in one of 49 areas of particular interest to HP , avec une emphase sur Erik Brynjolfsson, qui cherche comment rendre l'entreprise plus compétitive grâce à l'interaction avec les TIC. Un signal aux grands groupes pour pérenniser leur compétititvité?

L'un des champs d'investigation liés à Brynjolfsson : how social behavior interacts with social technology. Les technologies de recherche d'information auront sans aucun doute la part belle, et j'imagine que leurs émules appliquées au langage naturel, au langage évaluatif en particulier, ne seront pas en reste. La rénovation des systèmes d'information est sur une bonne lancée :) m'est avis, bien entendu.