TechCrunch en parle : Microsoft s'associe à Facebook pour lier Live Search au réseau social, to provide web search and search advertising précise msnbc. Rien de trop innovant pour ce type de plateformes, monétisables avant tout par le ciblage des utilisateurs pour réduire les coûts d'affichage aux annonceurs.

Il faut rappeler que ces dernières années, les applications d'analyse des sentiments (sentiment analysis) et de la fouille de textes orientée opinion (opinion mining) se sont essentiellement élaborées avec le Web comme corpus et les sites d'avis de consommateurs comme terrain privilégié. Les technologies de la classification automatique et de la fouille de textes, qui répondaient à des problématiques documentaires, sont appliquées au traitement automatique du langage subjectif. Ces technologies trouvent donc un terrain parfaitement propice dans ces agrégateurs géants de fiches de présentation individuelles auxquelles s'apparentent les réseaux sociaux.

Inévitablement, un écho du récent rachat de Powerset se fait entendre. Pour contextualiser rapidement cette affaire, Microsoft est entré au capital de Facebook en octobre 2007, investissement dont la pertinence semble avoir fait douter. Powerset, moteur de recherche sémantique qui fait plutôt dans l'interrogation des interfaces de recherche en langage naturel, a été absorbé il y a quelques semaines. Ce qui est dans la ligne d'action définie par Microsoft ces dernières années : effectuer de petits investissements pour entretenir la croissance externe du groupe.
herveG, modérateur de Webrankinfo, propose une intéressante mise en perspective sur ces agglomérations entre moteurs de recherche et réseaux sociaux. En particulier sur les développements au sein de Facebook :

Facebook ne cesse de recruter de nouveaux membres grâce à ses quelque 5.000 applications, de nouvelles étant proposées tous les jours. Et maintenant, fort de son succès, il débauche aussi chez Google: après avoir recruté début mars comme nouvelle directrice générale Sheryl Sandberg, l'une des responsables des ventes de publicité de Google, il vient de recruter Ethan Beard, qui était le directeur des médias de socialisation de Google.

Fort bien. Mais alors, si un LiveSearch peut bénéficier d'une technologie telle que Powerset, cette dernière n'aurait-elle pas également sa place dans la prochaine génération d'interfaces à la Windows Seven? Microsoft annonce, justement

"The way you interact with the system will change dramatically."

Changer les modes de consultation et d'accès aux données, sans être trop fou, avec des interfaces qui gèrent le TextToSpeech et le SpeechToText, en calant quelques modules d'analyse syntaxique, d'identification automatique des intonations, saupoudré de sentiment analysis... je n'ai pas la sensation de rêver trop fort.